Clara Ribas

Qualification: Animation
Expérience de stage: Imagic TV

Au cours de la dernière année de son cursus, Clara Ribas Ros a effectué son stage de fin d’études chez Imagic TV, une société de production de contenu et de services audiovisuels ayant plus de 20 ans d’expérience dans l’animation 2D. Ses projets incluent la série « Jimmy et la clé magique » et le film « Josep », réalisé par le dessinateur Aurel.

De son séjour à L’Idem, Clara retient les relations humaines établies tant avec ses camarades de classe qu’avec le personnel enseignant de l’école.

POUR VOTRE STAGE, VOUS AVEZ CHOISI DE TRAVAILLER CHEZ IMAGIC TV, QU’EST-CE QUI VOUS A FAIT CHOISIR CE STUDIO?

Chez IMAGIC TV, j’ai eu l’occasion de travailler directement dans le domaine de la conception de l’arrière-plan d’une production, ce qui correspond à ce que je veux faire. Lorsque vous rejoignez une production, vous pouvez choisir n’importe quelle spécialisation (concept général, conception de personnages, conception d’accessoires, etc.) Et je suis allé directement dans les coulisses. C’était la chose la plus importante pour moi.

QU’AVEZ-VOUS APPRIS AU COURS DE CES MOIS DE TRAVAIL?

Je pense qu’à IMAGIC, j’ai acquis beaucoup d’expérience et j’ai beaucoup grandi en tant que professionnel. J’attache également beaucoup d’importance à la relation avec l’équipe. La société de production dispose d’une équipe spectaculaire où règnent le respect et la bonne ambiance.

POUVEZ-VOUS NOUS PARLER DE VOTRE TRAVAIL?

Dans le studio, je travaillais comme artiste de fond. C’est l’artiste qui établit la couleur, le style et l’atmosphère d’une scène dessinée par un maquettiste.

QUELLES ÉTAIENT VOS PRINCIPALES FONCTIONS?

En tant qu’artiste d’arrière-plan, on me donnait une partie du storyboard et à partir de là, je devais terminer l’arrière-plan. Pour ce faire, je suis passé par les phases de nettoyage, de ligne, de couleur et d’ombres. Je travaillais avec des dessins simples en 2D, avec beaucoup de détails et des couleurs très bien pensées. Évidemment, il faut aussi penser à l’endroit où les personnages vont se déplacer et bien placer les OL. Pendant le stage, j’avais l’impression d’être un travailleur comme les autres.

COMMENT S’EST PASSÉE VOTRE RELATION AVEC L’ÉQUIPE?

L’équipe IMAGIC est fantastique, je me suis sentie très bien accueillie dès le début. En raison de la situation actuelle, je n’ai été dans le studio que pendant le premier mois de mon stage car nous étions alors confinés et depuis, je travaille à domicile. Cependant, même à ce moment-là, le contact a continué à être direct et affectueux. Chacun est différent et a son propre caractère, mais nous travaillons tous ensemble et c’est ce qui en fait un groupe agréable. Le mois prochain, je serai de retour avec eux pour terminer le stage. J’aime beaucoup travailler en équipe, tant chez IMAGIC qu’avec mes collègues de l’université.

COMMENT ÉVALUEZ-VOUS VOTRE EXPÉRIENCE DE STAGE?

C’est une grande expérience ! Je suis un travailleur compulsif et je ne peux pas m’arrêter. J’aime ce que je fais et si ce sont des antécédents, je l’apprécie encore plus. En outre, ils sont très variés. Selon la partie du chapitre sur laquelle je travaille, je dois travailler sur des arrière-plans avec beaucoup d’arbres, une place, une maison, la mer ou un parc. Il est clair pour moi que les arrière-plans sont mon truc.

PARMI CE QUE VOUS AVEZ APPRIS À L’ÉCOLE, QU’EST-CE QUI, SELON VOUS, EST LE PLUS UTILE DANS VOTRE EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE?

Avec Miriam Hidalgo (professeur à L’Idem) nous avons beaucoup travaillé sur les fonds appliqués à l’animation. Thème OL, Multiplans, Props, etc. pour qu’une fois envoyés aux animateurs, ils puissent les déplacer et les utiliser. La plupart de ce que j’ai appris dans les cours de Míriam m’a été très utile dans mon stage IMAGIC.

COMMENT DÉCRIRIEZ-VOUS VOTRE FORMATION À L’IDEM BARCELONE?

Ce fut une belle expérience, un travail difficile et constant avec beaucoup à apprendre. Je suis très satisfait des personnes avec lesquelles j’ai travaillé et du personnel enseignant de l’école. Ce sont les meilleurs professeurs d’art conceptuel que j’ai jamais eus.

CETTE ANNÉE, LES ÉTUDIANTS EN 4ÈME ANNÉE D’ANIMATION ONT DÉVELOPPÉ UN COURT MÉTRAGE. COMMENT AVEZ-VOUS VÉCU CETTE EXPÉRIENCE?

Oui, nous avons créé le court-métrage d’animation 2D « Starving ». Dans le domaine du concept, nous avons travaillé avec trois personnes (Karma Juliana, Catarina Ferreira et moi-même) et nous nous sommes très bien entendus et avons travaillé ensemble. Nous avons également entretenu de très bonnes relations avec nos collègues de l’animation. Nous avons beaucoup travaillé et je suis heureux du résultat final.

APRÈS VOTRE PREMIÈRE EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE, OÙ ET À QUEL POSTE AIMERIEZ-VOUS TRAVAILLER DANS QUELQUES ANNÉES?

Il y a un an, je ne savais pas exactement où aller ni où orienter mon avenir professionnel, mais aujourd’hui, j’en suis sûre : les arrière-plans sont mon truc. Je les apprécie beaucoup. Ensuite, il y a les accessoires et la couleur, que j’aime aussi beaucoup. Pour l’instant, je travaille en tant que coloriste et artiste de fond, c’est ce que je veux faire dans le futur. Et où aller pour travailler, de nombreuses options s’offrent à vous, d’ici à l’extérieur de l’Europe. Je peux aller où je veux et je peux, je n’ai pas de limites. Ce que j’ai, c’est l’envie d’aller travailler dans différents studios.

Plus d’étudiants en animation